< 2017

Jaime Dolce

Samedi 22h30 – Scène du temple

Rock sang, funk électrisant et poésie du blues sont le style de signature de Jaime Dolce, guitariste et chanteur à New York, la ville où il a métabolisé la leçon de Jimi Hendrix et les grands du blues métropolitains.

Il a collaboré avec des musiciens comme Popa Chubby, Tour de pouvoir, Blues Brothers. In Italia ha partecipato ai più importanti festival, aprendo i concerti di Mick Taylor, Jonny Lang, Lucky Peterson e Deep Purple, e suonando al fianco di Sugar Blue e Noel Reding ed in tanti tour con la sua band. En Italie, il a participé à des festivals majeurs, fait l’ouverture de Mick Taylor, Jonny Lang, Lucky Peterson et Deep Purple,

Noel Reding. En 1998, il publie son premier album solo, « Blues ». Derrière cette guitare rude se cache un auteur sensible et original, capable de laisser funk lâche, ballades rock et version Hendrix.